Communiqué: Coup d’Etat rampant

Termes: Jil presse publié le 12/08/2017 - 13:00 | Dernière mise à jour: 12/08/2017 - 13:01
Affichage: aujourd'hui: 1 au total 4325.
Soumis par: Younes Sabeur

Depuis l’apparition au cimetière d’El Alia de Saïd Bouteflika, pris en charge par le protocole présidentiel et sa provocation publique contre le premier ministre, les Algériens ont compris que les équilibres internes du régime étaient rompus.

La rocambolesque publication de pseudo- remontrances présidentielles  à l’égard de M. Tebboune par le biais d’une télévision privé dans le but l’affaiblir et préparer sa destitution, a fini par convaincre les esprits les plus sceptiques que le pouvoir s’était scindé au moins en deux.

Les parrains du 4ème mandat sont maintenant à découvert. Le transfert des prérogatives du Président de la République à son entourage, avec sa bénédiction, du fait de son invalidité croissante, s’est réalisé avec de larges complicités.

L’accord tacite entre le Président et son entourage était simple : Le Président mourra en tant que Président quelque soit son état et la durée de sa maladie. En retour, le clan assumera le pouvoir en son nom et préparera la succession le moment venu, à sa convenance.

C’est ce qui explique le refus catégorique de la présidence devant toute demande de visite du Chef de l’Etat par des personnes neutres. Seules les complices ou des politiques étrangers se soumettant au protocole de la raison d’Etat et des intérêts de leur pays, ont été admis à voir le Président dans son calvaire.

Tant que chacun des protagonistes garantissait ses intérêts immédiats, l’omerta était assurée.

Or, la réalité politique est en plein bouleversement. Le boycott massif des législatives du 4 mai conjugué à la crise financière majeure du pays ont provoqué la chute du gouvernement Sellal et dans son sillage la noria de ministres qui formaient le clan présidentiel.

 

 

 

La voie ouverte par M. Tebboune et la force sur laquelle il s’appuie contrecarrent la grave dérive maffieuse du clan présidentiel qui met en péril la sécurité nationale et la paix civile. Il n’est plus possible pour une autre partie du pouvoir de fermer les yeux sur les décisions extra constitutionnelles, engagées au nom d’un Président en titre mais irresponsable de fait, et qui mettent en péril l’Etat lui-même.

La crise ouverte à El Alia ne se résorbera pas par le départ du Premier Ministre. L’édifice du régime étant maintenant largement fissuré, apparaissent clairement, non seulement la vacance de la Présidence mais aussi la tentative d’usurpation de fonction. Pour démentir cette réalité, il aurait fallu que le Président de la République reçoive officiellement une large délégation formée par des partis politiques et des représentants de la société civile à qui il aurait signifié, en pleine lucidité, sa volonté. Or, il en a été déjà incapable par un passé récent, et sa situation médicale s’est à l’évidence largement dégradée depuis cet épisode.

Le gouvernement Tebboune est donc en position de refuser toute décision pour le démettre, puisque n’émanant pas de la volonté publique du « Président officiel », et pourra de ce fait dénoncer toute tentative en ce sens avec des arguments définitifs sur la vacance de la Présidence et plus gravement encore, sur l’usage illégale de ses prérogatives constitutionnelles par de tierces personnes !

Ceux qui ont imposé à l’Algérie le démentiel 4ème mandat sont politiquement, moralement et pénalement responsables de la tragédie éventuellement à venir. Le 4ème mandat aura fini par détruire toute solution raisonnable et honorable pour remettre le pays sur une voie consensuelle.

A l’évidence seule maintenant la mise en œuvre rapide de l’article 102 de la constitution, à défaut d’une démission en bonne et due forme du Président de la république, pourra éviter à l’Algérie une aventure gravissime.

 

 

Le Président, Soufiane djilali

Dans la même rubrique: Jil presse

Contribution / Si le système Bouteflika va mieux, l'Algérie va très mal

L’entêtement de la caste au pouvoir à organiser la succession dans le but de se pérenniser dans un climat d'inquiétudes, d'incertitudes, de manipulations et de déni de droit avec son lot de scandales politico-financiers...
Publié le 18/09/2017 - 18:32 - Soumis par: Younes Sabeur

Déclaration de la 12 ème session du Conseil National (Septembre 2017)

Le Conseil National, réuni en ce samedi 16.09.2017, a adopté au terme de ses travaux et à la quasi unanimité la résolution suivante : Jil Jadid note avec satisfaction l’intérêt des citoyens Algériens pour le débat sur...
Publié le 16/09/2017 - 15:04 - Soumis par: Younes Sabeur

Contribution: Cheikh El Afrit n'est pas mort !

 La preuve, je l’ai vu de mes propres yeux le Dimanche 10 Septembre 2017 sur la chaine Al Magharibia. Et moi qui croyait !!!!!! Il était entouré de ses acolytes émerveillés de l’écouter et l’entendre tenir un discours...
Publié le 14/09/2017 - 18:10 - Soumis par: Younes Sabeur

Communiqué: quelle sortie de crise ?

Les derniers événements politiques ont démontré à l’opinion publique que le Président de la République est dans l’incapacité physique et morale pour diriger le pays. La résolution de la grave crise que traverse l’...
Publié le 27/08/2017 - 13:48 - Soumis par: Younes Sabeur

61 ème anniversaire du Congrès de la Soummam

Commémorer pour entretenir la mémoire ou aiguiser la conscience du peuple ?

Depuis l'indépendance les hommes politiques du pouvoir en place présentent deux péchés mortels à savoir , premièrement ne pas défendre les causes justes , et deuxièmement ne pas avoir le sentiment de leur responsabilité...
Publié le 20/08/2017 - 18:31 - Soumis par: Younes Sabeur
Soufiane Djilali (Jil Jadid)

Soufiane Djilali (Jil Jadid)

"S’il y’ aura pas de troubles, ça sera une désobéissance civile"

«Si on continue à mentir aux Algériens, à voler leur souveraineté, même s’il y’ aura pas de troubles, ça sera une désobéissance civile. Ça a déjà commencé avec le boycott massif des élections».  A l’ombre de l’actualité...
Publié le 30/07/2017 - 11:34 - Rubrique: Politique - Soumis par: Webmestre

Conférence de presse: communiqué du Conseil Politique

« Vous avez les faveurs de l’opinion publique et le bénéfice du doute pour vos positions, Monsieur Tebboune. Ne leurrez pas le peuple en reculant, car ce sera la révolte que vous récolterez ! »   Avec l’abstention...
Publié le 29/07/2017 - 14:42 - Soumis par: Younes Sabeur

05 juin 2017 : journée internationale de l'environnement

A quand l'opération de dépollution de la putréfaction généralisée?

Que pouvons-nous dire en ce jour du 05 juin 2017, date-anniversaire de la journée internationale de l'environnement et qui pourrait intéresser les Algériens? RIEN, ou presque! La nomination de la nouvelle ministre Mme...
Publié le 04/06/2017 - 21:33 - Soumis par: Webmestre

Communiqué à propos de l'attentat terroriste de Larbaâ

C'est avec une grande inquiétude pour notre pays que Jil Jadid condamne l'attentat qui a visé ce mercredi 31 Mai une patrouille de gendarmerie.   Cet acte terroriste, aux portes d'Alger, démontre que la situation est...
Publié le 01/06/2017 - 17:26 - Soumis par: Younes Sabeur

Front des boycotteurs

L’abstention est un référendum contre le pouvoir

Le front du boycott des législatives du 4 mai se dit réconforté par l’attitude des millions d’électeurs ayant boudé les urnes. Refusant de revendiquer entièrement ce geste politique, le groupe des boycotteurs donne...
Publié le 12/05/2017 - 09:17 - Rubrique: Politique - Source: El Watan - Auteur: Madjid Makedhi

Soufiane Djilali à Algérie1 : « la forte abstention est l’expression d’une position politique »

Dans cet entretien, Soufiane Djilali, dont le parti avait appelé au boycott du vote revient sur les résultats du scrutin de jeudi. Sans vouloir verser dans la polémique, le chef de Jil Jadid invite tous les acteurs...
Publié le 06/05/2017 - 18:31 - Soumis par: Younes Sabeur

Législatives algériennes: les enjeux d’un vote

Jeudi 4 mai, 23 millions d’électeurs algériens sont appelés à renouveler les membres de l’Assemblée nationale populaire (ANP, chambre basse du Parlement) : quelque 11 500 candidats sont en lice pour les 462 sièges que...
Publié le 04/05/2017 - 18:11 - Rubrique: Politique - Source: LE MONDE - Auteur: Charlotte Bozonnet

Condoléances

Les militants et cadres de Jil Jadid, profondément touchés par le décès de la Mère du Président du parti Soufiane Djilali, présentent  à la famille du défunt ses sincères condoléances et l’assurent de sa profonde...
Publié le 25/04/2017 - 19:36 - Soumis par: Webmestre
Karim TABBOU et Soufiane DJILALI

Karim TABBOU et Soufiane DJILALI en campagne de proximité à Bejaïa

Le boycott est un acte politique

Le secrétaire national de l’UDS, Karim Tabbou, et Soufiane Djilali, président de Jil Jadid, étaient, hier, à Béjaïa, en campagne de proximité “pour le boycott des législatives” du 4 mai prochain. Les deux responsables...
Publié le 18/04/2017 - 22:20 - Rubrique: Politique - Source: Liberté - Auteur: L. OUBIRA
 اسماعيل سعيداني

Des changements à Jil Jadid: M. Smail Saïdani désigné Vice Président du parti

Lors du Premier congrès ordinaire de Jil Jadid qui s’est tenu à Alger ce 25 février, les congressistes ont amendé les statuts du parti, en plus de l’adoption du projet de société sur lequel nous reviendrons longuement...
Publié le 13/04/2017 - 18:28 - Rubrique: Politique - Soumis par: Younes Sabeur
الدكتور أمقران لخضر

Des changements à Jil Jadid : Le Docteur Lakhdar Amokrane est désigné Premier Secrétaire

Les derniers amendements statutaires lors du Congrès ont introduit un nouveau poste dans l’organigramme du parti. En effet, Jil Jadid a la particularité parmi les partis politiques d’avoir non seulement un Conseil...
Publié le 11/04/2017 - 18:14 - Rubrique: Politique - Soumis par: Younes Sabeur
Soufiane Djilali, président du parti Jil Jadid / Ph: Y. Abba

Soufiane Djilali

Un débat sur un nouveau projet de société doit être lancé en Algérie

«Il faut lancer un débat sur le projet de société dont nous voulons mettre les bases en Algérie, afin de se défaire de l’emprise de la société traditionnelle qui s’est effritée mais qui n’a pas totalement disparu ». C’...
Publié le 10/04/2017 - 21:58 - Rubrique: Politique - Source: Maghreb Emergent - Auteur: Ahmed Gasmia

Discours de M.Soufiane Djilali au 1 er congrès du parti

Au nom de Dieu, le Clément, le Miséricordieux, Mesdames et Messieurs,   Voilà cinq ans de cela, Jil Jadid venait d’organiser son congrès constitutif. Nous venions alors, avec quelques hommes de conviction, de poser les...
Publié le 27/02/2017 - 15:14 - Soumis par: Younes Sabeur

Communiqué: Commission Nationale Préparatoire du Congrès

Lors du Conseil National tenu le 24 décembre 2016, la CNPC a présenté le bilan de ses travaux et les décisions suivantes ont été adoptées : Le Premier Congrès Ordinaire de Jil Jadid aura lieu le samedi 25 février à...
Publié le 13/01/2017 - 22:50 - Soumis par: Younes Sabeur

Et la maintenant, partez monsieur le premier ministre

Lorsqu’on aura échoué dans sa mission, avec  un peu plus de dignité, mais aussi avec beaucoup de respect pour son peuple, le moins que l’on puisse faire est de présenter sa DEMISSION. Ceci est une autre culture que nous...
Publié le 11/01/2017 - 18:56 - Soumis par: Younes Sabeur

Pages