L'opposition participationniste se fait "Hara-Kiri"

Termes: Jil presse publié le 20/11/2016 - 16:19 | Dernière mise à jour: 20/11/2016 - 16:19
Affichage: aujourd'hui: 1 au total 1410.
Soumis par: Younes Sabeur

A force de vouloir jouer au trapéziste, le pouvoir  finira par se faire piéger par ses propres contradictions, et à force de vouloir jouer aux  chefs au  sein de l'opposition, les appareils des partis de l’opposition apparentée et participationniste se retrouveront  encore une fois piégés par leurs reniements ravageurs.

Le système autocrate a jugé bon pour lui de tourner le dos au peuple depuis l'indépendance , à telle enseigne qu'il est devenu étrange et étranger à ces  Algériens qui constituent ce peuple oublié. Les appareils des vieux partis classiques d'opposition ,quand à eux, ont  tourné le dos, et depuis longtemps ,d'abord à leurs militants, et ensuite aux Algériens. Pour ne pas se fâcher avec tout le monde, ils nous inventent un attristant et déroutant  concept: «participation forcée »lors des législatives prochaines sans garanties réelles .

 

Le pouvoir dictatorial  a jugé bon de décider à la place du peuple sans savoir ce qui le préoccupe vraiment et sans être à ses cotés. Les squatteurs  de la « maison de l’opposition réelle » ,au lieu d'être à coté des citoyens, se retrouvent en porte à faux avec ceux qu'ils sont sensés défendre! 

Le régime finissant a jugé bon de triturer une énième fois la  constitution pour s’éterniser. Il s'est retrouvé face à ses contradictions et au dur exercice de « trapéziste » avec des simulacres d’élections et une  quête désespérée d'interlocuteurs "interchangeables". Les "décideurs de l’opposition" ont décidé de dialoguer avec ce  pouvoir traité de tous les noms, il y a juste quelques temps, en mettant de coté la revendication d’une transition démocratique telle que formulée dans la plate forme de Mazafran un certain 10 Juin 2014!

 

La bonne gouvernance d'un grand pays comme l'Algérie n'est pas un simple exercice d'école, ni encore moins une gestion à l’esbroufe à coups "d'humeurs" et de "retournements incessants"! Et les stratèges des actuels partis de l’opposition participationniste doivent bien savoir que la plate forme de Mazafran a tracé la voie pour l'unité d'action dans l'opposition jusqu'au changement du système et l'instauration de l'état démocratique en Algérie!

Pour le pouvoir, comme pour les appareils des partis d’opposition participationniste, il ne s'agit pas, non plus, d'exceller dans l’art de la comédie et les abysses de l'illusion. Continuer à tromper son peuple un certain temps peut retarder l'échéance de fin de vie   du système et des partis traditionnels , mais penser le tromper tout le temps, c'est se faire  hara-kiri et risquer le présent et l'avenir de tout un pays!Idem pour les patrons des partis d‘opposition participationniste qui doivent  comprendre que l'Algérie a grand besoin d’une opposition  irréductible et cohérente et qui fait corps avec la société !

 

Il est grand temps pour le pouvoir de fait en place et les appareils des partis d’opposition participationniste , de prendre leur courage à deux mains et de rechercher résolument les véritables solutions aux véritables problèmes par de véritables débats et dialogues pour le bien de l’Algérie.

 

Et ceci, seul JIL JADID, avec constance et ambition, malgré ses 5 ans d’existence seulement dans l'opposition réelle au système en place, l'a bien compris en se proposant aux Algériens comme une alternative crédible. Et sa démarcation franche du processus  législatif est une autre preuve du haut sens de responsabilité de ce jeune parti, qui a eu ,aussi, le mérite de faire tomber les masques de tous ces calculateurs attentistes d'une hypothétique offre de service. Le peuple, lui, sait, avec toutes les expériences vécues, qu'on ne peut continuer à tenir le bâton au milieu, ni à diviser la poire en deux, et encore moins à avoir un pied dans l'opposition et un autre dans le pouvoir!

 Mais, face à ce courage politique de JIL JADID,  l'opposition participationniste  attirée dangereusement par l’appât de  la mangeoire  et le pouvoir  aveuglé et autiste, entendront-t-ils, enfin le cri strident des Algériens?

 

  Dr AMOKRANE LAKHDAR

   Membre du conseil politique

Dans la même rubrique: Jil presse

L’ARTICLE 102 OU ALORS LE CODE 2018 ! « FAKOU BIK Y A EL AFRIT »

 A nous peuple algérien de choisir. Le destin de l’Algérie est entre nos mains. L’avenir de nos enfants et nos petits enfants aussi. Pour une fois de notre vie, mettons-nous en position debout pour dire :NON au saccage...
Publié le 18/10/2017 - 15:40 - Soumis par: Younes Sabeur

Octobre de tous les dangers

 Octobre Algérien, ce mois de révolte, des séismes(au sens propre et figuré)….Ce n’est pas le dernier long métrage de Steven SPIELBERG.C’est tout simplement la nouvelle trouvaille du système Bouteflikien pour la mise en...
Publié le 08/10/2017 - 18:10 - Soumis par: Younes Sabeur

Contribution / Si le système Bouteflika va mieux, l'Algérie va très mal

L’entêtement de la caste au pouvoir à organiser la succession dans le but de se pérenniser dans un climat d'inquiétudes, d'incertitudes, de manipulations et de déni de droit avec son lot de scandales politico-financiers...
Publié le 18/09/2017 - 18:32 - Soumis par: Younes Sabeur

Déclaration de la 12 ème session du Conseil National (Septembre 2017)

Le Conseil National, réuni en ce samedi 16.09.2017, a adopté au terme de ses travaux et à la quasi unanimité la résolution suivante : Jil Jadid note avec satisfaction l’intérêt des citoyens Algériens pour le débat sur...
Publié le 16/09/2017 - 15:04 - Soumis par: Younes Sabeur

Contribution: Cheikh El Afrit n'est pas mort !

 La preuve, je l’ai vu de mes propres yeux le Dimanche 10 Septembre 2017 sur la chaine Al Magharibia. Et moi qui croyait !!!!!! Il était entouré de ses acolytes émerveillés de l’écouter et l’entendre tenir un discours...
Publié le 14/09/2017 - 18:10 - Soumis par: Younes Sabeur

Communiqué: quelle sortie de crise ?

Les derniers événements politiques ont démontré à l’opinion publique que le Président de la République est dans l’incapacité physique et morale pour diriger le pays. La résolution de la grave crise que traverse l’...
Publié le 27/08/2017 - 13:48 - Soumis par: Younes Sabeur

61 ème anniversaire du Congrès de la Soummam

Commémorer pour entretenir la mémoire ou aiguiser la conscience du peuple ?

Depuis l'indépendance les hommes politiques du pouvoir en place présentent deux péchés mortels à savoir , premièrement ne pas défendre les causes justes , et deuxièmement ne pas avoir le sentiment de leur responsabilité...
Publié le 20/08/2017 - 18:31 - Soumis par: Younes Sabeur

Communiqué: Coup d’Etat rampant

Depuis l’apparition au cimetière d’El Alia de Saïd Bouteflika, pris en charge par le protocole présidentiel et sa provocation publique contre le premier ministre, les Algériens ont compris que les équilibres internes du...
Publié le 12/08/2017 - 13:00 - Soumis par: Younes Sabeur
Soufiane Djilali (Jil Jadid)

Soufiane Djilali (Jil Jadid)

"S’il y’ aura pas de troubles, ça sera une désobéissance civile"

«Si on continue à mentir aux Algériens, à voler leur souveraineté, même s’il y’ aura pas de troubles, ça sera une désobéissance civile. Ça a déjà commencé avec le boycott massif des élections».  A l’ombre de l’actualité...
Publié le 30/07/2017 - 11:34 - Rubrique: Politique - Soumis par: Webmestre

Conférence de presse: communiqué du Conseil Politique

« Vous avez les faveurs de l’opinion publique et le bénéfice du doute pour vos positions, Monsieur Tebboune. Ne leurrez pas le peuple en reculant, car ce sera la révolte que vous récolterez ! »   Avec l’abstention...
Publié le 29/07/2017 - 14:42 - Soumis par: Younes Sabeur

05 juin 2017 : journée internationale de l'environnement

A quand l'opération de dépollution de la putréfaction généralisée?

Que pouvons-nous dire en ce jour du 05 juin 2017, date-anniversaire de la journée internationale de l'environnement et qui pourrait intéresser les Algériens? RIEN, ou presque! La nomination de la nouvelle ministre Mme...
Publié le 04/06/2017 - 21:33 - Soumis par: Webmestre

Communiqué à propos de l'attentat terroriste de Larbaâ

C'est avec une grande inquiétude pour notre pays que Jil Jadid condamne l'attentat qui a visé ce mercredi 31 Mai une patrouille de gendarmerie.   Cet acte terroriste, aux portes d'Alger, démontre que la situation est...
Publié le 01/06/2017 - 17:26 - Soumis par: Younes Sabeur

Front des boycotteurs

L’abstention est un référendum contre le pouvoir

Le front du boycott des législatives du 4 mai se dit réconforté par l’attitude des millions d’électeurs ayant boudé les urnes. Refusant de revendiquer entièrement ce geste politique, le groupe des boycotteurs donne...
Publié le 12/05/2017 - 09:17 - Rubrique: Politique - Source: El Watan - Auteur: Madjid Makedhi

Soufiane Djilali à Algérie1 : « la forte abstention est l’expression d’une position politique »

Dans cet entretien, Soufiane Djilali, dont le parti avait appelé au boycott du vote revient sur les résultats du scrutin de jeudi. Sans vouloir verser dans la polémique, le chef de Jil Jadid invite tous les acteurs...
Publié le 06/05/2017 - 18:31 - Soumis par: Younes Sabeur

Législatives algériennes: les enjeux d’un vote

Jeudi 4 mai, 23 millions d’électeurs algériens sont appelés à renouveler les membres de l’Assemblée nationale populaire (ANP, chambre basse du Parlement) : quelque 11 500 candidats sont en lice pour les 462 sièges que...
Publié le 04/05/2017 - 18:11 - Rubrique: Politique - Source: LE MONDE - Auteur: Charlotte Bozonnet

Condoléances

Les militants et cadres de Jil Jadid, profondément touchés par le décès de la Mère du Président du parti Soufiane Djilali, présentent  à la famille du défunt ses sincères condoléances et l’assurent de sa profonde...
Publié le 25/04/2017 - 19:36 - Soumis par: Webmestre
Karim TABBOU et Soufiane DJILALI

Karim TABBOU et Soufiane DJILALI en campagne de proximité à Bejaïa

Le boycott est un acte politique

Le secrétaire national de l’UDS, Karim Tabbou, et Soufiane Djilali, président de Jil Jadid, étaient, hier, à Béjaïa, en campagne de proximité “pour le boycott des législatives” du 4 mai prochain. Les deux responsables...
Publié le 18/04/2017 - 22:20 - Rubrique: Politique - Source: Liberté - Auteur: L. OUBIRA
 اسماعيل سعيداني

Des changements à Jil Jadid: M. Smail Saïdani désigné Vice Président du parti

Lors du Premier congrès ordinaire de Jil Jadid qui s’est tenu à Alger ce 25 février, les congressistes ont amendé les statuts du parti, en plus de l’adoption du projet de société sur lequel nous reviendrons longuement...
Publié le 13/04/2017 - 18:28 - Rubrique: Politique - Soumis par: Younes Sabeur
الدكتور أمقران لخضر

Des changements à Jil Jadid : Le Docteur Lakhdar Amokrane est désigné Premier Secrétaire

Les derniers amendements statutaires lors du Congrès ont introduit un nouveau poste dans l’organigramme du parti. En effet, Jil Jadid a la particularité parmi les partis politiques d’avoir non seulement un Conseil...
Publié le 11/04/2017 - 18:14 - Rubrique: Politique - Soumis par: Younes Sabeur
Soufiane Djilali, président du parti Jil Jadid / Ph: Y. Abba

Soufiane Djilali

Un débat sur un nouveau projet de société doit être lancé en Algérie

«Il faut lancer un débat sur le projet de société dont nous voulons mettre les bases en Algérie, afin de se défaire de l’emprise de la société traditionnelle qui s’est effritée mais qui n’a pas totalement disparu ». C’...
Publié le 10/04/2017 - 21:58 - Rubrique: Politique - Source: Maghreb Emergent - Auteur: Ahmed Gasmia

Pages