20 Avril 1980: Commémoration du printemps amazigh

Pour une Algérie moderne

Termes: Contributions Société, publié le 20/04/2017 - 13:18 | Dernière mise à jour: 20/04/2017 - 13:24
Affichage: aujourd'hui: 3 au total 812.
Soumis par: AMOKRANE Lakhdar
20 Avril 1980: Commémoration du printemps amazigh

En voyant de près comment se déroulent les festivités de commémoration du 20 Avril par les autorités du pays, l’on se rend compte en vérité que le pouvoir tente toujours, contre vents et marées, d'imposer au processus d'intégration nationale un habillage idéologique conforme au modèle institutionnel totalitaire en vigueur. En effet et au nom de l'unité nationale, on veut encore nous imposer un modèle passéiste statique et unicité où l’élément Amazigh doit s'effacer. La notion même de l'algérianité est évacuée de toute l'éducation de la jeunesse qui se rabat sur une identité purement religieuse et/ou importée. En fait, le pouvoir nous propose un modèle officiel, artificiel, froid, importé et négateur de tous les éléments de diversité dynamique. Ce qui aboutit, donc, à la négation de l'algérianité elle-même.

Au moment même où la nouvelle génération est résolument contre cette vision, et lutte pour l'intégration nationale démocratique et sans exclusion, il est attendu aujourd’hui que la société civile avec toutes ses composantes s’implique dans cette perspective car l'algérianité ne peut et ne doit être que l'expression du réel et de l'unité dans la diversité. C'est la symbiose de l'Amazighité, l'Islam et l'Arabité sans contraintes, ni exclusion.

Pour le commun des algériens, les valeurs identitaires qui fondent l'algérianité sont, entre autres: la solidarité, la liberté, la justice sociale, la tolérance, la paix et la non-violence, l'égalité de tous devant la loi....

Pour l’immense majorité des algériens aussi, toute identité culturelle est en perpétuelle adaptation. En effet, l'acceptation pleine et entière de l'amazighité ne règle en rien en elle-même, si n'est pas admis le principe d'une évolution historique démocratique en étroite symbiose avec l'évolution universelle, sans manipulation ou contrainte.
Pour les algériens l'identité est également une construction quotidienne à travers la reconnaissance et l'acceptation mutuelle de tous les" agents déterminants" de la société.

Tout le monde l’admet ! L'Algérie est une partie de l'ensemble Maghrébin. Depuis des siècles, l'Afrique du Nord a constitué un ensemble relativement homogène. L'identité est une réalité en évolution permanente que les Etats du Maghreb doivent aider à s'épanouir. L'Algérie appartient de par des siècles d'histoire à l'aire civilisationnelle arabe à laquelle elle a apporté une importante contribution. Le Bassin Méditerranéen constitue pour l'Algérie un ancrage culturel et socio-historique fondamental. L'Afrique est le prolongement et la profondeur stratégique de notre identité millénaire. Celle-ci ne peut se réaliser pleinement que si le pluralisme linguistique existant sur le terrain est reconnu véritablement et sans arrières pensées au niveau institutionnel.

Aujourd'hui, et malheureusement encore, à la négation de l'élément identitaire amazigh et le dévoiement des éléments de l'arabité et islamité correspondent au plan linguistique l’exclusion quasi -totale de Tamazight, malgré sa nationalisation et sa constitutionnalisation, aussi bien politique que culturelle (école, presse, institutions...), et le dévoiement de la langue arabe où la forme sacrifie le fond et où l'idéologie prime la science!
S'agissant des langues étrangères ( surtout Français et Anglais), la question est malheureusement appréhendée idéologiquement par le pouvoir et certains acteurs politiques, qui font toujours de la dénonciation verbale( surtout contre le français?) un fond de commerce idéologique, lorsqu'on sait que cette langue est quasi-officielle dans les arcanes du pouvoir et de ses institutions...

Et face à ce désastre linguistique, l'intelligence algérienne se doit de réfléchir à des solutions à proposer, dans le cadre d'un débat national et consensuel, élaboré entre toutes les composantes de la société. Réfléchir, entre autres à:

  1. La reconnaissance véritable et effective du pluralisme linguistique et culturel;
  2. Une politique démocratique et scientifique des langues, qui se traduit par:
    • La prise en charge, la promotion et la généralisation des langues Nationales et officielles l'Arabe et Tamazight ;
    • L'usage complémentaire et bénéfique large des langues étrangères;
    • La corrélation entre les langues nationales et étrangères doit permettre au pays d'acquérir, maîtriser et reproduire par soi-même savoir et technologie universels;
  3.  La nécessité de doter le pays d'une ACADÉMIE des langues algériennes  conçue et dirigée par des scientifiques au bénéfice de la seule science et du développement national.

En ce 37ème anniversaire du 20 Avril 1980, l’ensemble des algériennes et des algériens doivent admettre que la reconnaissance constitutionnelle de Tamazight n’est point un frein à l'intégration nationale. Aujourd’hui qu’est  satisfaite la revendication populaire portant sur la constitutionnalisation et l’institutionnalisation de l'identité et de la langue Amazigh, la promotion de Tamazight passe par sa reconnaissance politique et sa prise en charge réelle par l'ETAT.

Sa revalorisation exige que soient mis à sa disposition les moyens juridiques, matériels et humains par l'Etat Algérien. Celui-ci se doit de capitaliser et impulser positivement la formidable mobilisation populaire autours de la langue Amazigh.
Maintenant que le préalable de sa reconnaissance est satisfait, l'Etat doit confier aux  seuls scientifiques la mise au point d'un Plan de revalorisation, enseignement, et utilisation graduels et progressifs loin de toute surenchère idéologique.

Enfin, et pour réussir, une politique judicieuse et démocratique des langues, ne peut et ne doit ignorer l'environnement de sa mise en place.
 

Dr Lakhdar AMOKRANE

Premier Secrétaire de JIL JADID

Dans la même rubrique: Contributions

Feu Boudiaf

Commémoration du 25ème anniversaire de l’assassinat de Mohamed BOUDIAF «TAYEB EL WATANI»

Le droit de savoir

Le peuple algérien voit chaque jour, médusé, ses symboles réduits à néant, la mémoire de ses Chouhadas profanée et son histoire travestie. Y a-t-il encore des référents historiques en Algérie? Question terrible qu'...
Publié le 28/06/2017 - 20:59 - Rubrique: Histoire - Soumis par: AMOKRANE Lakhdar
Abdelkader KRIBI - Un ancien militant de la cause nationale

Et maintenant, que vais-je faire ? je porte plainte …

C’était une très belle chanson que chantait Gilbert BECAUD. Nous étions à l’époque, de jeunes loups! Il faut avoir le courage de le dire aujourd’hui. Sous le code de l’indigénat de 1901, nous n’étions pas complexés....
Publié le 12/05/2017 - 09:34 - Rubrique: Politique - Auteur: Abdelkader KRIBI
Aziz Guedia

La guerre de cent ans

Beaucoup d'algériens, du moins ceux qui s'intéressent à la chose politique, ont dû certainement suivre les élections présidentielles françaises. En tout cas, votre serviteur l'a fait. Il n'a pas... j'allais dire......
Publié le 10/05/2017 - 10:22 - Rubrique: Politique - Auteur: Aziz Ghedia (Membre fondateur de Jil Jadid)

Ce scrutin du 4 mai 2017, je le boude, je le boycotte!

C’est là mon droit de citoyen que me confère la constitution. Le BOYCOTT est un acte culturel majeur dans toute société civilisée. Je BOUDE ce scrutin et le BOYCOTTE parce qu’il ne garantit pas l’avenir de l’Algérie ni...
Publié le 03/05/2017 - 21:52 - Rubrique: Politique - Auteur: Abdelkader KRIBI

De «tab djenana» aux législatives 2017!

Qui ne se souvient pas du fameux discours du Président de la République prononcé un certain mois de mai 2012 à Sétif ? Le fameux discours où son excellence  pourtant encore en possession de toutes ses facultés mentales...
Publié le 18/04/2017 - 10:12 - Auteur: Aziz Ghedia (Membre fondateur de Jil Jadid)

De la «démocratisation des pays arabes» et du spectre de la «dérive islamiste»

Il est évident que dans l'intérêt des pays occidentaux, il serait mieux de faire instaurer la démocratie dans les pays du sud, afin de maintenir les populations dans leur pays où c'est souvent la source de l'intégrisme ...
Publié le 18/04/2017 - 10:07 - Soumis par: Hadj Aissa Kouzzi
Abdelkader Kribi

Ou est-il notre président de la R.A.D.P?

Depuis sa réélection à son 4ème mandat par procuration je le précise, nous ne l’avons plus entendu ou vu en direct ! De temps en temps, nous l’apercevons à travers la télévision celle d’ici (je me demande d’ailleurs...
Publié le 15/04/2017 - 19:21 - Auteur: Abdelkader KRIBI

Campagne électorale sur fond d'austérité

Une campagne électorale dans un pays où le prix de la pomme de terre n'est pas à la portée de la ménagère, ne peut que laisser le peuple indifférent. Au premier jour de cette campagne, ce que l'on peut dire c'est que,...
Publié le 12/04/2017 - 10:36 - Auteur: Aziz Ghedia (Membre fondateur de Jil Jadid)
Hadj Kouzzi

La politique et le confort du: «tous pourris»

L'engagement politique est synonyme de choix et de positionnement idéologique et politique pour un projet de société et un idéal espéré. Pour beaucoup, c'est un confort -que rares sont prêts à abandonner- de tenir le...
Publié le 01/04/2017 - 10:11 - Soumis par: Hadj Aissa Kouzzi
Abdelkader KRIBI, ancien et vieux militant

Commémoration des Accords d’Evian du 19 Mars 1962

Le peuple attend toujours les fruits de sa victoire !

4 Mars 1957-19 Mars 1962, deux dates différentes. L’une, celle de l’assassinat par pendaison du martyr Larbi Ben M’hidi à Alger (Débussy). L’autre, celle du 19 Mars 1962 qui a vu la fin d’une guerre atroce. Le montant...
Publié le 17/03/2017 - 21:03 - Rubrique: Histoire - Auteur: Abdelkader KRIBI

Pourquoi je ne voterai pas le 4 mai!

Je ne voterai pas parce que je ne serai vraiment pas déçu de m’abstenir. Je ne voterai pas pour des hommes et des femmes qui défendront leurs intérêts et non ceux des citoyens. Je ne voterai pas pour ne pas avoir le...
Publié le 11/03/2017 - 10:04 - Source: La rédaction - Auteur: Chabane ICHALALEN
Yennayer 2967

Yennayer 2967

A quand sa reconnaissance nationale et officielle

L'Histoire reste constamment en éveil tant que toutes les vérités n'ont pas été, l'une après l'autre, mises à la lumière. Il est ainsi d'une réalité que notre histoire dissimule à savoir la question Amazigh. Cette...
Publié le 11/01/2017 - 20:08 - Rubrique: Politique - Soumis par: AMOKRANE Lakhdar
Célébration de la journée mondiale sans tabac

Célébration de la journée mondiale sans tabac

Une personne meurt toutes les six secondes à cause du tabac

La journée mondiale sans tabac est célébrée le 31 Mai de chaque année. Une célébration qui a pour objectif de souligner les risques pour la santé liés au tabagisme. Elle célébrée aussi, par les professionnels de santé...
Publié le 31/05/2016 - 10:06 - Rubrique: Société - Soumis par: AMOKRANE Lakhdar
Mohamed Senouci

19 mai, fete de l’etudiant.

Hommage a Mohamed Senouci, prix Nobel de la paix 2007: «L’oasis et le désert humain».

Tout a commencé après la  grève initié par les étudiants Algériens sous l’égide de l’UGEMA le 20 janvier 1956. La France coloniale a riposté de manière brutale et sanguinaire. Une  campagne d’intimidation contre l’UGEMA...
Publié le 19/05/2016 - 19:43 - Rubrique: Société - Soumis par: AMOKRANE Lakhdar
Commémoration  du 71ème anniversaire des «massacres du 08 mai 1945»

Commémoration du 71ème anniversaire des «massacres du 08 mai 1945»

Le peuple algérien fait face aux injustices

«Le destin pose deux doigts sur les yeux de l'homme, deux dans ses oreilles, et le cinquième sur ses lèvres en lui disant : « Tais-toi !» Proverbe arabe. La simple évocation de la date du" 08 Mai 1945" nous fait penser...
Publié le 08/05/2016 - 21:34 - Rubrique: Histoire - Soumis par: AMOKRANE Lakhdar

TÉMOIGNAGE

Sommes nous tombés aussi bas?

L’instant est trop grave pour le perdre en vaines paroles, et il est grand temps pour NOUS de cesser de rire de TOUT de peur de le regretter un jour. Les images vues à travers le monde de l’état de santé de notre...
Publié le 05/05/2016 - 18:58 - Rubrique: Politique - Auteur: Abdelkader KRIBI
De Massinissa a Massinissa

20 avril 1980 – 20 avril 2016

De Massinissa a Massinissa.

Si le peuple Algérien, depuis l'indépendance confisquée, a été en permanente "dissidence" active ou passive, violente ou pacifique, il n'en demeure pas moins que le printemps Amazigh du 20 Avril 1980 a été l'étincelle...
Publié le 19/04/2016 - 20:31 - Rubrique: Histoire - Soumis par: AMOKRANE Lakhdar
19 Mars 1962: Accords d’Evian

19 Mars 1962: Les accords d’Evian

Une belle et terrible apothéose ou la fin de la longue nuit coloniale

L’Algérie martyrisée célèbre cette année le 54ème anniversaire de la signature des accords d’Evian et de la proclamation du Cessez-le feu. Une date importante de l’histoire de l’Algérie car elle marque le cri de...
Publié le 18/03/2016 - 20:13 - Rubrique: Histoire - Source: La rédaction - Auteur: Abdelkader KRIBI

LA MERE DE TOUTES LES BATAILLES À DEBUTÉ: CELLE DES VALEURS HUMAINES

POUR QUELLES VALEURS VIVONS-NOUS?

Les événements bouleversants qui impactent le monde actuellement nous interpellent, à mon sens, sur une vérité essentielle que nous posons sous forme de questionnement: quelles sont les valeurs qui font se mouvoir...
Publié le 12/03/2016 - 19:08 - Rubrique: Société - Auteur: Lokmane Elhakim

Contribiution

L'imposture du 8 Mars : femmes arrêtez de vous mentir!

Il est de ces soirs, sombres et moroses, de ces journées interminables, éternelles de douleur et de désespoir quand on voit son pays sombrer lui aussi, dans la dépression. En temps normal, on presse le pas pour rentrer...
Publié le 08/03/2016 - 16:16 - Soumis par: Younes Sabeur

Pages